Books

Deep Down Inside de Lisa Soto

img_1374Titre : Deep Down Inside
Auteur : Lisa Soto
Editeur : Auto-Edité

 

Vous devez absolument lire le tome précédent Open Minded avant de parcourir cet article. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis ici.

 

Résumé

Un matin d’août 2003, Lucie a quitté définitivement la Savoie pour Bordeaux. Elle est entrée en faculté de psychologie et prépare désormais une thèse de doctorat. Pour rencontrer de nouvelles personnes et s’intégrer aux autres, elle a fini, au bout de quelques années, par remettre un masque et reste cachée derrière. Elle est heureuse et amoureuse.
Dans le cadre de ses recherches, elle revient dans sa ville natale pour quelques jours et apprend que Matthew est venu à chaque réveillon dans l’espoir de la revoir. Elle décide de le retrouver mais une fois rentrée chez elle, en retrouvant sa vie, elle se dégonfle.
De son côté, Matth a réalisé son rêve et est devenu concertiste. Il voyage dans le monde entier, joue sans relâche. C’est le seul moyen qu’il a trouvé pour ne pas penser à Lucie. En vain. Au bord du brun-out, il suit le conseil de ses parents et prend du temps pour lui.
Que vont-ils devenir ? Arriveront-ils à rester sans nouvelles l’un de l’autre ? Se reverront-ils ?
Peut-on aimer et attendre quelqu’un éternellement ?
Peut-on vivre en n’étant pas totalement soi-même ?
Les années les changeront-elles ? Ou resteront-ils les mêmes ? La vie les fera-t-elle grandir ?

 

Avis 

« C’est étrange ce que l’amour peut faire. C’est destructeur un instant et celui d’après, vous avez l’impression d’avoir des ailes. »

Aujourd’hui, je veux vous parler d’un roman Deep Down Inside, qui est sortie cet été et que j’avais très envie de lire. Il s’agit du deuxième tome d’Open Minded, toujours auto-édicté par l’auteure Lisa Soto, que je remercie sincèrement pour me l’avoir envoyé en ebook. J’avais beaucoup aimé Open Minded, j’étais donc contente que Lisa écrive une suite. C’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce deuxième tome. Je dois dire que j’ai passé un très bon moment de lecture. C’était un plaisir de retrouver les personnages dont j’étais attachée et de découvrir leur évolution depuis Open Minded. D’ailleurs, j’ai même préféré celui-là au premier tome.

Ainsi nous retrouvons Matth et Lucie huit ans après la fin d’Open Minded. Le jeune homme est devenu un pianiste célèbre qui se produit dans le monde entier. Il s’épuise dans son métier dans le but désespéré d’oublier Lucie, mais en vain car chaque année il espère la revoir le soir du nouvel an. Quant à Lucie, depuis qu’elle a quitté Matth, elle a réussi de reconstruire et elle a même gagné en indépendance. Elle s’apprête à passer son doctorat en psychologie et semble heureuse en ménage depuis trois ans avec Sébastien, un brillant avocat. Pourtant ce n’est qu’une façade, elle cache vraiment qui elle est et sa personnalité derrière un masque, pour ne pas perturber son entourage et se protéger. Ainsi, lorsqu’elle retourne dans son ancienne ville en Savoie pour revoir sa psychologue afin de finaliser sa thèse, et qu’elle apprend que Matth ne l’a pas oublié, tout bascule. Sa carapace et tout ce qu’elle a construit commence peu à peu à s’effriter.

« Je n’ai pas confiance en moi, je n’aime pas m’exposer. Je préfère l’ombre. La lumière me fait peur. »

C’était un plaisir de retrouver les personnages, et de suivre leurs évolutions depuis le premier tome. Mais en même temps, j’étais tellement désespérée par le fait qu’ils soient aussi malheureux l’un sans l’autre. J’avais envie de les secouer l’un et l’autre pour qu’ils réagissent, se retrouvent enfin et surtout ce qui les unissait tous les deux.
J’étais particulièrement touchée par la douleur de Matth. Il est toujours aussi attachant, très attentif, un vrai bosseur et est déterminé à vivre une vie simple et épanouissante. Quant à Lucie Lu, malgré sa fragilité, le fait qu’elle se cache encore derrière un masque, j’ai trouvé qu’elle a quand même bien évolué. Elle est plus forte, essaie d’avancer et de réussir dans ce qu’elle entreprend. Par rapport au premier tome, j’ai eu l’impression que leurs situations personnelles s’étaient inversées.
On retrouve quelques personnages d’Open Minded et des nouveaux font leurs apparitions. D’une manière ou d’une autre ils sont attachant apportent une certaine fraîcheur et légèreté au roman.

« Je m’en veux de ne plus aimer ma vie. Mais elle est tellement loin de l’éducation que j’ai reçue. De la simplicité de mes parents malgré leurs bonnes situations, des valeurs qu’ils m’ont transmises. »

Nos personnages principaux sont désormais des adultes de vingt-six ans, ils ont évolué, sont plus matures et l’histoire s’en ressent. Lisa Soto a adapté son récit et l’a fait évoluer dans un genre plus mâture pour respecter le parcours de ces protagonistes. Ce que j’ai vraiment apprécié c’est que malgré cette maturité l’auteure a gardé cette pureté, cette authenticité qui caractérise son récit et ses personnages. Sa plume est toujours aussi légère, agréable à lire à travers une double narration des points de vus de Lucie Lu et Matth. L’auteure utilise des mots qui nous touchent, et peuvent résonner en nous. Comme pour Open Minded je n’ai eu aucun mal à rentrer dans l’histoire qui est toujours autant rythmée par la musique. Je tournais les pages sans me rendre compte, tellement j’avais du mal à m’arrêter de lire. Il se lit vraiment très vite, au point où on arrive à la fin du livre sans s’en rendre compte. Il aurait même fallu quelques chapitres de plus, car je n’étais pas prête du tout ce couple vraiment adorable.
Ce récit remplie de réalisme, de justesse, et avec une bonne dose d’émotion, nous transporte avec talent à la lisière entre la romance mais aussi le roman d’apprentissage. Ce sont deux adultes dans la vie active encore en proie aux doutes quant à leur avenir, leurs incertitudes, leurs nombreuses remises en question. Donc malgré leur âge, ils continuent d’évoluer et d’apprendre de leurs erreurs, leurs échecs et leurs réussites.

Avec Deep Down Inside, Lisa Soto nous livre une très belle histoire d’espoir. L’espoir que l’amour est plus fort que tout, que la vie peut être belle malgré les difficultés, les injustices et l’espoir d’être ce que nous sommes sans être jugé ou incompris. C’est un roman frais, attachant, plein de sensibilité, mais aussi rempli de leçons de vie qui nous font réfléchir sur la vie et l’amour. Un véritable hymne à la vie. Une très belle lecture que je recommande !

« Être surdoué, c’est l’émotion au bord des lèvres, toujours, et la pensée aux frontières de l’infini, tout le temps. » – Jeanne Siaud-Facchin

Publicités

4 commentaires sur “Deep Down Inside de Lisa Soto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s