The Prison Experiment d’Eric Costa (Tome 3)

« — Veuillez décliner votre identité, dit le colonel en saisissant un stylo.
— Jim Summers.
— Où étiez-vous avant l’Œuvre ?
— Pénitencier d’État de Fox River, Illinois.
Le colonel esquisse un léger sourire.
— Vous étiez ami avec Michael Scofield ?
Summers fronce les yeux, puis sourit à son tour.
— J’aurais bien aimé. »
Continuer de lire The Prison Experiment d’Eric Costa (Tome 3)

Ambition – Tome 1 de Yoann Dubos

« — Alors si cela ne t’effraie pas, sois bienvenue dans mon univers. Un monde de requins qui ne cherchent qu’à t’arracher la gorge et à se repaître de tes restes. Un monde où les femmes sont humiliées et méprisées. Et si elles ont l’audace de vouloir se hisser au sommet, elles doivent savoir ramper, tricher et être impitoyables quand il le faut ! Est-ce là une vie que tu es prête à mener ? »
Continuer de lire Ambition – Tome 1 de Yoann Dubos

Bilan #13 : Janvier 2020

Hey Everyone ! J’espère que vous allez tous bien. Nous revoilà pour une nouvelle année, une nouvelle décennie, avec de nouvelles lectures. Pour 2020, j’ai pour objectif de diminuer ma PAL au maximum. J’ai l’impression que c’est mal parti, vu que je n’ai pas lu beaucoup en Janvier. Mais place au bilan qui comme d’habitude arrive avec beaucoup de retard puisqu’on est déjà en Mars… … Continuer de lire Bilan #13 : Janvier 2020

Ils étaient vingt et cent… de Stanislas Petrosky

« Je ne supportais plus ma nationalité, je ne voulais plus être allemand. J’avais honte de tout ce que je voyais autour de moi, honte de mon pays, honte de mes compatriotes, honte de moi. Mais ce qui dominait en mon for intérieur était un sentiment d’incompréhension. Comment en était-on arrivés là ? Comment mes concitoyens avaient-ils pu sombrer dans cette folie destructrice ? »
Continuer de lire Ils étaient vingt et cent… de Stanislas Petrosky

Wicca : Le manoir des Sorcelage de Marie Alhinho

« Avril savait qu’elle n’avait pas fini de douter d’elle-même. Elle se disait qu’il lui faudrait encore des jours, des mois, peut-être même des années avant de s’aimer pleinement. En revanche, elle voulait croire que, tout ce chemin, elle ne le parcourrait pas seule. Elle n’avait plus envie de laisser un démon, ou qui que ce soit, poser un regard négatif sur elle. Elle ne voulait plus être amenée à se détester à cause de ce que les autres diraient d’elle. Elle était peut-être plus brute que les filles de son âge, plus violente quand elle ne se maîtrisait pas, moins douce, mais c’était ainsi que ses amis l’aimaient, alors c’était peut-être encore mieux comme ça. Il y aurait toujours des gens pour dire qu’elle n’avait rien d’une fille normale, mais ce n’étaient pas ces gens-là qu’elle avait envie d’écouter. »
Continuer de lire Wicca : Le manoir des Sorcelage de Marie Alhinho