Books

Tout en nuance, Tome 1 : Hyacinthe de Erika Boyer

img_0963Titre : Tout en nuance, Tome 1 : Hyacinthe
Auteur : Erika Boyer
Editeur : Auto-édition

 

Résumé

Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.

Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –

 

Avis 

« L’humain est ainsi fait, il court après des rêves qui pourraient bien vite se transformer en cauchemars une fois atteints ; il n’est généralement pas très doué pour savoir ce qui est bon pour lui. »

Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur le roman auto-édité par Erika Boyer, Hyacinthe. C’est le premier tome de la série Tout en nuance. Je remercie encore une fois l’auteure de m’avoir permis de découvrir son roman. J’ai tout de suite été attirée par sa couverture et le résumé m’a plus qu’intriguée. Impatiente de commencer ce livre, je me suis lancée avec plaisir dans cette lecture. Au final, j’en attendais peut-être un peu trop parce que j’en suis ressortie déçue de ma lecture.

Hyacinthe a un vécu très douloureux. Son passé n’est pas joyeux du tout et lui a laissé des traces, des cicatrices autant physiques que sur sa personnalité. C’est un homme isolé du monde, passionné par son art car il n’aime pas sa propre image, se déteste et ne veut surtout pas infliger ça au monde. D’une apparence froide, Hyacinthe est en réalité doux et attentionné, compréhensif, passionné et hyperactif dans son métier. Artiste et créateur de bijoux reconnu, sa renommée est telle que pour faire face à la demande, sa meilleur amie la force à prendre une apprentie pour l’aider à faire face au délai des commandes. Ainsi, débarque Elea qui va changer sa vie et va faire voler en éclats ses certitudes. Elea est une jeune femme plutôt ordinaire, douce, naturelle, légèrement timide et parfois très maladroite. On a ainsi deshéros différents qui sont complémentaires.

« Si c’était facile de s’excuser, personne n’aurait de mal à le faire. La difficulté réside dans le fait d’accepter qu’on est la cause de la souffrance d’autrui alors qu’on pense souvent n’avoir commis aucune faute. »

Tout au long du récit, on va suivre ses deux personnages, qui vont apprendre à se connaître, partager des choses, autant au niveau professionnel mais également au niveau personnel. On les voit évoluer tout au long de notre lecture. Cependant, j’ai pensé que cela allait un peu trop rapide, les évènements s’enchainaient trop vite pour pouvoir en profiter. Il n’y a pas de suspens, on devine très bien comment ça va se passer et se terminer. Avec le synopsis, je m’attendais à quelque chose de plus profond et peut être plus mystérieux, et pour moi ça reste juste une romance. De plus, ce qui m’a le plus manquée, c’est l’émotion. Si je n’ai pas été indifférente aux blessures, ni à la souffrance de Hyacinthe, surtout que je connais personnellement ce genre de chose, j’ai trouvé que ça restait en surface pour moi.  D’autre part, j’ai eu l’impression qu’Elea était tellement aveuglée par son admiration envers l’artiste Hyacinthe et qu’elle n’avait pas assez de recul sur ses sentiments.

« Parfois, les gens attribuent aux autres des pensées qui ne reflètent en rien la réalité. Bien souvent, ce sont des fausses idées créées par l’image que le concerné a de lui-même. » 

De mon point de vue, l’histoire est trop simple, rapide et centrée sur la romance qu’elle occulte un peu le coté personnel et émotionnel pas assez développé à mon gout notamment sur le thème de la confiance en soi surtout face aux regards des autres. La beauté est un thème récurrent dans le roman. C’est un sujet très important et j’ai juste envie de direque la beauté est partout, même dans les défauts, le fait d’être beau physiquement, ça ne veut pas dire qu’on est beau mentalement. D’autres thèmes sont aussi abordés à travers les personnages secondaires, comme l’homosexualité, mais là aussi sans approfondir et c’est dommage.

J’ai bien aimé la plume de d’Erika Boyer qui est simple et naturelle. Elle fait de très belles descriptions des lieux, la forêt, des œuvres, les bijoux. Alors même si j’ai été déçue par le roman, ça reste un récit agréable à lire. Les amateurs de romances seront conquis. La romance n’étant pas mon domaine de prédilection, je suis plutôt exigeante avec ce genre littéraire et même visuel.

« C’était la force de l’amour, celui qui change tout, qui donne à chaque met une saveur plus délicieuse ; celui qui transforme le plus sombre paysage en un tableau idyllique et qui fait des rêves une réalité en la présence de l’être aimé. C’était ce même amour qui permettait à l’artiste de vibrer de ses idées. »

 

Publicités

2 commentaires sur “Tout en nuance, Tome 1 : Hyacinthe de Erika Boyer

  1. J’ai déjà pu te le dire via Instagram, mais je le redis, je suis désolée que tu aies été déçue par ta lecture. J’ai l’impression de ne pas avoir expliqué correctement quel type de livre était ‘Hyacinthe’, je m’en veux… Comme je te le disais, c’était supposé être une nouvelle d’une centaine de pages et j’ai un peu trop tapé sur mon clavier ha ha ! Du coup, c’est devenu un roman. L’idée n’était pas de faire une histoire longue ou complexe, au contraire, je voulais faire des petites histoires courtes en m’inspirant des divinités grecques. Des lectures « détente » comme je les appelle.

    Je te remercie toutefois de t’être intéressée à mon livre et, une fois de plus, je suis désolée que cela n’ait pas répondu à tes attentes. Merci pour cette chronique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s