Le Millième Pin de Florie Darcieux

e512850b-6b1b-4b72-b34c-ca2844a490bb

Titre : Le Millième Pin
Auteur : Florie Darcieux
Editeur : Beta Publisher

 

RESUM

L’an passé Eddie a vu son quotidien d’adolescente totalement bouleversé. Son père, chauffeur routier, s’est trouvé impliqué dans un accident qui a coûté la vie à la mère de Martial, lycéen populaire et unique héritier d’une famille influente de leur village. Depuis ce drame, Eddie et son père ont peu à peu été mis à l’écart, condamnés au silence. Plutôt que d’attendre la comparution de son père devant le tribunal, Eddie se lance dans une quête effrénée pour la justice, prête à tout pour prouver l’innocence de son père et retrouver sa vie d’avant. Mais la vérité a plusieurs visages…

 

Avi2

 

« Mon père est innocent, je le sais. Pas que parce que c’est mon père et que je n’ai plus que lui, mais parce que je le ressens, viscéralement. »

Aujourd’hui, je vous retrouve pour mon avis sur le livre Le Millième Pin de Florie Darcieux. J’avais déjà repéré son roman sur les réseaux sociaux et il me tenait bien. Alors j’ai été ravie que l’auteure me contacte pour me proposer de lire son roman. Je la remercie sincèrement ainsi que la maison d’édition pour cette lecture. Le Millième Pin est un roman thriller young adult et même plus que cela puisque l’auteure aborde plusieurs thématiques dans son récit. Si j’ai bien aimé le début de ma lecture qui promettait quelque chose d’intéressent, j’ai vite perdu mon intérêt et je vais vous expliquer tout cela.

On va suivre le quotidien d’Edith alias Eddie, qui a radicalement changé, depuis que son père, chauffeur de camion, a eu un accident qui a coûté la vie de la mère de Martial, Elise Devaux, issue d’une famille à l’influence importante dans la ville. Depuis ce jour, son père est considéré comme coupable et devenu un paria au sein de la communauté. Malheureusement, Eddie subit également ces conséquences et devient la bête noire auprès de ses camarades. Elise Devaux était très aimée donc les habitants se placent plutôt du côté des Devaux et peu à peu, toute la ville leur tourne le dos, les contraignant à un isolement de plus en plus dur à supporter pour la jeune fille.

C’est ce qui va l’inciter à vouloir connaître la vérité, sur ce fameux accident envers et contre tout, afin d’aider son père à s’en sortir et retrouver sa vie d’avant cette tragédie. Sa rencontre avec Bastien, qui vient de débarquer en ville avec sa famille, sera une bouffée d’air frais pour Eddie. Il va même l’aider à avancer dans son enquête. Au fil de ses investigations, elle va découvrir des choses qu’elle ne soupçonnait pas. Elle va déterrer de gros secrets, sur la famille Devaux mais également sur la sienne et notamment sur sa mère disparue quelques années plus tôt sans laisser de traces.

J’ai trouvé le personnage d’Eddie parfois exaspérante, elle a un tempérament de feu, mais très têtue, au point où elle fonce tête baisser sans penser aux autres ni aux conséquences. Elle est tellement centrée sur ses problèmes qu’elle en devient légèrement égocentrique. Heureusement, elle est entourée de compagnons de route dans sa quête, qui vont lui permettre de sortir de sa zone de confort pour se confronter à ce qui se passe autour d’elle. J’ai bien aimé Bastien et Martial qui sont attachant et ont une réelle importance, un rôle bien particulier dans l’histoire. De même que la grand-tante d’Eddie, Tatie Millie un personnage qui m’a bien fait rire. Mais il ne faut pas se fier à la première impression qu’on a d’eux, ces personnages sont complexes et très bien travaillés.

Florie Darcieux a une plume fluide et prenante avec des descriptions réalistes. On a vraiment l’impression de parcourir les Landes et sa nature, c’est très dépaysant. L’intrigue de départ est intéressante, on suit les péripéties de la jeune fille dans sa quête de vérité et c’est à la fois mystérieux, intriguant, et parfois drôle surtout dans les situations qu’elle se met. Elle va explorer plusieurs pistes ainsi que des suspects potentiels, suscitant un suspense afin de connaitre toutes les réponses.

Mais très vite, plusieurs intrigues sont venues se greffer à la principale, j’ai trouvé que ça partait dans tous les sens à mon goût et j’avais du mal à voir où nous menait l’auteure. Leurs développements ont parfois eu des rapidités, avec des moments un peu tirés par les cheveux et pas assez de profondeurs. De mon point de vue, on a des révélations qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, des rebondissements qui font avancer l’histoire et la rendent palpitantes, certes, mais qui m’ont paru amenés de manière un peu facilement. Du coup, j’ai vite décroché à ma lecture et perdue l’intérêt que j’avais au départ à l’histoire. De plus, le dénouement de l’intrigue et la fin un peu rapide à mon goût m’a dérouté, laissé sur ma faim.

En résumé, Le Millième Pin a été une lecture sympathique qui joue sur plusieurs thématiques et abordent des sujets sensibles notamment sur la famille. Mais le roman était peut-être trop court pour pouvoir bien traiter de tous ces thèmes. Ça reste un bon young adult qui se mêle bien aux les codes du genres thriller / policier.

« Une loi universelle estime la vitesse de réalisation des devoirs de vacances comme inversement proportionnelle au nombre et à la qualité des occupations extrascolaires de ladite période de congés. Conformément à celle-ci, en quatre jours de liberté j’ai déjà souscrit à toutes mes obligations. Un record absolu.

 

 

Capture d’écran 2019-07-04 à 20.52.58

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s