Silver Batal & le dragon d’eau de K. D. Halbrook

IMG_2653

Titre : Silver Batal & le dragon d’eau
Auteur : K. D. Halbrook
Editeur : Lumen

 

RESUM

Enfourchez votre dragon, et rendez-vous sur la ligne d’arrivée !

Silver Batal habite une ville fascinante au milieu du désert : perchés à flanc de falaise, des dizaines d’ateliers accueillent les artisans les plus divers – potiers et joailliers, ébénistes et souffleurs de verre. À treize ans, elle est censée travailler dur pour succéder à son père, l’un des bijoutiers les plus renommés de la région. Seul problème ? Son cœur n’appartient pas au désert, mais aux flots de l’océan : elle rêve de participer aux courses de dragons d’eau qui, chaque année, font vibrer le pays tout entier.

Justement, le destin ne tarde pas à frapper à sa porte : Nebekker, vieille tisserande avec laquelle elle s’est liée d’amitié, la mène jusqu’à Hiyyan, un petit dragon capable – ô miracle – non seulement de nager, mais aussi de voler ! Risquant le tout pour le tout, Silver et son cousin Brajon partent pour la cité royale, où doit justement se tenir une grande course. Créatures des cavernes et renards du désert, circuits créés par magie sur l’océan peuplés de tourbillons et de vagues impressionnantes… les pires dangers attendent nos deux héros. À commencer par Sagittaria Prodigo, la dresseuse de dragons d’eau favorite de la reine – la féroce adversaire qui a osé enlever la mère d’Hiyyan !

Savant mélange de Dragons et des Royaumes de feu, Silver Batal et le dragon d’eau marque le début d’une aventure épique entre désert et océan, pleine de cœur et de rebondissements. Très vite rejoint par une ribambelle de personnages secondaires hauts en couleur, un étrange trio y joue le tout pour le tout afin d’empêcher une race de dragons presque éteinte de se retrouver l’esclave des hommes…

 

Avi2

« Je voulais te dire que j’ai le plus grand respect pour quelqu’un qui risque sa vie pour sauver un dragon d’eau. À mes yeux, tu es une véritable héroïne. »

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous donner mon avis sur le tome 1 de la nouvelle saga jeunesse des éditions Lumen. Je tiens à les remercier pour m’avoir donné la chance de le lire. Je ne pouvais que craquer devant un récit qui parle d’aventures, de quêtes, et mieux encore de dragons. Il faut savoir qu’au niveau des créatures de fantasy, ce sont mes préférés. Du coup, j’étais impatiente de me plonger dans un nouvel univers qui parle de dragons. C’était une lecture vraiment cool, avec un univers riche et j’ai beaucoup aimé suivre les aventures de notre héroïne Silver et son dragon d’eau qui est beaucoup trop chou.

« À ses yeux, Jaspaton resterait à jamais le plus bel endroit au monde. Elle garderait toujours sa famille dans son cœur. »

Dans la ville de Jaspaton où le métier se transmet de génération en génération, nous allons suivre Silver Batal, élé-joaillière c’est-à-dire destiné à devenir joaillière. Cependant, la jeune adolescente rêve de devenir dresseuse de dragons et participer aux courses avec les Dragons d’eau, plutôt que de devenir l’héritière de son père, maître en joaillerie. Ainsi, lorsqu’elle apprend que la Reine vient en visite officielle dans sa petite ville au milieu du désert accompagné de Sagittaria Prodigo, son modèle, la plus célèbre des dresseuses de dragons d’eau, elle y voit une occasion en or pour essayer d’impressionner la championne et quitter Jaspaton pour la capital Calidia afin de réaliser son rêve.

Mais la rencontre avec son idole ne se passera pas comme elle l’espérait. Alors qu’elle pense que son rêve est fini, des événements inattendus s’enchaînent et elle se retrouve bientôt à devoir partir à la recherche d’un dragon d’eau très spécial qui a été enlevée. Ainsi accompagnée de son cousin Brajon, et de son nouveau compagnon Hiyyan, Silver part vers une aventure semée d’embûches vers la cité Calidia.

« L’Aquinder, comme elle, était une créature bien improbable. Ni l’une ni l’autre n’avait sa place dans ce monde… »

Silver est une jeune fille attachante, qui n’a pas froid aux yeux, intrépide et courageuse. Soif d’aventures et de liberté, elle se sent différente, incomprise, mais heureusement, ella à des compagnons qui la soutiennent. J’ai vraiment adoré suivre ce touchant petit trio dans leurs péripéties qui sont parfois très amusants. Son cousin Brajon est vraiment un ami fidèle et loyal qui est toujours là pour elle et va l’aider dans sa quête. Quant à Hiyyan, je l’aime trop, il est trop chou comme dragon. Sa relation avec Silver est touchante, ils vont apprendre à se connaitre, et à apprivoiser le lien qui les unit. Notre héroïne n’est pas sans défaut, elle est aussi égoïste et son désir de victoires, de gloires vont l’amener à faire des choix et des actions qui ne sont pas sans conséquence. Mais elle apprend de ces erreurs, et au fil de ses aventures, de ce qu’elle va vivre, elle va grandir et devenir une jeune fille plus mature.

Kristin Halbrook a une écriture fluide et vraiment dynamique. Entre actions, réflexions et apprentissages, elle nous entraîne du désert à la cité royale, dans un univers original, très riche, avec des descriptions immersives et digne des milles et une nuit. Je visualisais vraiment les paysages, le désert, les odeurs exotiques, les couleurs de la capitale, m’apparaissait clairement, et je m’imprégnais des ambiances, des sons. Aussi, j’aime beaucoup la manière dont l’auteure à innover la mythologie des dragons, transformant ces créatures de feux, en créatures aquatiques. Ils ont vraiment une place importante dans cet univers, cette société et j’aime beaucoup la façon dont ils sont mis en avant. Il me tarde de retrouver ces dragons dans la suite et d’en apprendre encore plus sur eux.

« Elle ouvrirait un chemin sûr pour révéler de nouveau au monde l’existence des Aquinders. »

L’intrigue en soi est assez simple, une héroïne qui part à l’aventure dans une mission de sauvetage accompagnée de ses plus proches amis. Ça reste efficace, très bien construit et on se laisse facilement captiver, et transporter dans ce récit remplie d’actions et de rebondissements, surtout dans la deuxième partie du roman qui est plus dynamique. Ce premier tome est bien mené entre aventure et initiation avec des réflexions pertinentes, très juste et qui permettent de faire évoluer l’histoire et ses personnages. Un beau roman fantasy addictif avec tous les ingrédients pour me faire passer un excellent moment de lecture !

Silver Batal & le dragon d’eau est un premier tome réussi. Un récit initiatique, une quête, de l’aventure avec un univers riche et immersif où les dragons sont des créatures aquatiques qui n’ont pas fini de nous surprendre. Je pense qu’il plaira autant aux petits qu’aux plus grands !

« Ne perds pas espoir, ma fille, mon indomptable petit renard du désert. Tu trouveras ta place bien assez tôt… »

Capture d’écran 2019-07-04 à 20.52.58

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s