Anthea, Livre 3 : Les Selhers de Tia Wolff

bookooning 2Titre : Anthea, Livre 3 : Les Selhers
Auteur : Tia Wolff
Editeur : Auto-édité

 

Vous devez absolument lire le premier et le deuxième tome avant de parcourir cet article. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le Livre 1 : Les Mastels ici et sur le Livre 2 : Les Sorciers ici.

 

RESUM

Alors que tout devrait les pousser à unir leurs forces, Cassandra et Max s’éloignent.

Elle se rebelle, résiste et franchit les limites.
En repoussant son entourage, Cassandra va trouver des alliés surprenants sur son chemin mais sauront-ils la préserver d’elle-même ?

Il se résigne, évalue et décrypte les secrets.
Submergé par le doute, Max va se rapprocher de ceux qui ont des réponses mais vont-ils les lui donner si facilement ?

Autour d’eux, les dynamiques évoluent, s’adaptent.
Entre deuil, trahison et disparition, ils doivent à la fois rester vigilants et trouver un moyen d’avancer.

Cassandra voit au coeur de l’obscurité grandissante.
Max dissimule la lueur d’espoir qui émerge.
Le doute s’installe. Sont-ils réellement aux commandes ?

 

Avi2

 « En cet instant, elle n’était pas une Mastel, elle était une petite-fille, une fille, une amie, une sœur de cœur. »

Aujourd’hui, je vous retrouve une nouvelle fois pour une chronique consacrée à la saga Anthea de Tia Wolff. Les deux premiers tomes avaient été de très belles lectures et j’avais même préféré le deuxième livre : Les Sorciers. Je n’ai pas attendu pour débuter le livre 3 : Les Selhers, que j’ai lu à la suite du tome 2, durant le challenge du Bookstasorciers sur Instagram. Les Selhers a été une bonne lecture dans l’ensemble, même si j’ai moins apprécié celui-là par rapport aux précédents tomes de la saga. Mon ressenti est notamment lié au personnage principal Cassandra qui m’a énormément agacé dans ce livre.

Le Livre 2 : Les Sorciers s’est conclue sur des évènements tragique et bouleversant. Tous les masques se sont enfin affaissés sur différents personnages et leurs véritables identités. Les révélations sont faites et quelques secrets enfin dévoilés. Après ces mésaventures Cassandra, Max et leurs amis profitent de l’été pour prendre le temps de se remettre et encaisser tous ces révélations. Leur perception du monde et de leur entourage ont été à jamais chamboulés. Ils doivent réapprendre à vivre ensemble, tout en restant vigilent car l’ennemi n’en n’a pas fini avec eux. Alors que Max doit toujours gérer la présence de ses grands-parents sous son toit, Cassandra décide de partir seule à New-York pour se changer les idées et elle y fera de troublantes rencontres.

« Max, dans toute relation, il y a des hauts et des bas. C’est normal, rien n’est figé.
 Rien n’est éternel. »

Autant, j’ai bien aimé Cassandra dans les autres tomes, mais dans celui-ci, la jeune fille m’a vraiment agacé. A certains moments, j’avais tellement envie de la secouer elle et son sale caractère afin de la faire réagir autrement. D’une manière générale, l’évolution de la relation entre Cassandra et Max m’a énormément frustré. Je peux comprendre que c’est fait exprès par l’auteure pour l’évolution de son intrigue et même des personnages, aux vues des expériences qu’ils vont vivre et qui les attend encore. De plus, cette imperfection apporte une authenticité aux protagonistes et du réalisme. Cette situation a permis de mettre encore plus en avant d’autres personnages et de développer leurs rôles dans l’univers des Mastels et auprès de nos héros. Ainsi, l’auteure a pu mettre davantage en lumière Luke et Penny mais aussi la discrète Mary qui s’affirme enfin à mon plus grand plaisir !

Malgré la plume addictive de Tia Wolff, le rythme du récit est un plus lent dans ce tome et me rappelle celui du premier tome. On s’intéresse davantage au développement des personnages, à leurs états d’âme après les évènements du deuxième livre. Ces nouvelles découvertes ont mis à mal les relations de ce groupe d’amis. Certains personnages vont se rapprocher et s’entraider tandis que d’autres se sentant trahis, vont s’éloigner. Les barrières entre les Sorciers, les Mastels et les humains dépourvus de magie deviennent plus flous, tandis que différentes alliances vont se faire et se défaire.
De plus, l’univers se complexifie de plus en plus à chaque opus de la saga. De nouveaux indices clés sur Les Sorciers, les Selhers et sur l’héritage des Mastels nous sont aussi dévoilés et nous permettent de mieux appréhender les enjeux et l’utilité de recréer le Cycle Blanc. Ainsi, l’histoire prend une tournure encore plus sombre et j’ai beaucoup aimé.

A travers ce troisième tome, Tia Wolff nous offre de très belle réflexion et nous montre à quel point le monde n’est ni blanc, ni noir. Malgré un rythme un peu plus lent, j’ai pris plaisir à le lire et à démêler les mystères qui planent autour des Mastels, du Cycle Blanc et de nos héros. Je sens que l’auteure nous réserve encore beaucoup de révélations chocs pour la suite. J’ai hâte de voir comment la saga va se clôturer !

« Les excuses, on peut en trouver des tas mais toute action à des conséquences, monsieur Fox. »

 

Capture d’écran 2019-07-04 à 20.52.58

 

 

 

Une réflexion sur “Anthea, Livre 3 : Les Selhers de Tia Wolff

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s