Crush, Chocolat et menthe poivrée de Laney Nielson

img_2270Titre : Crush, Chocolat et menthe poivrée
Auteur : Laney Nielson
Editeur : Fleurus

 

Résumé 

Cette année, les gagnants du concours de talents du collège obtiendront une bourse pour suivre des cours dans un prestigieux lycée d’arts de la scène. C’est le rêve de Sasha que d’intégrer ce lycée, et elle et ses meilleurs amis, les jumeaux Karly et Kevin, sont certains de le remporter. Mais voilà que Karly lui révèle qu’elle est amoureuse ! Sasha se sent bien obligée de l’être aussi. Elle choisit donc d’avoir un « crush » pour… Kevin : c’est son meilleur ami, ils ont le même amour de la danse… c’est l’évidence même pour Sasha. Et voilà que sans le savoir, elle a introduit le petit grain de sable qui va enrayer la mécanique bien huilée et bouleverser son quotidien ; car l’amour, comme elle va le découvrir, ne se décide pas et n’obéit à aucun plan ! Un roman d’amitié et d’amour, aussi savoureux qu’une boisson au chocolat !

 

CRUSH, CHOCOLAT ET MENTHE POIVRÉE de Laney Nielson
CRUSH, CARAMEL ET BEURRE SALÉ de Jackie Nastri Bardenwerper
CRUSH, CANNELLE ET CAFÉ FRAPPÉ de Stacia Deutsch
CRUSH, CACAO ET SUCRE VANILLÉ d’Hillary Homezie

 

Avis

« Je ne réfléchissais pas au mouvement suivant. Je dansais, tout simplement. Libérée de tout souci, peur et indécision. »

Aujourd’hui, je vous retrouve pour mon avis sur ma deuxième lecture de la série Crush des éditions Fleurus. Cette petite saga jeunesse est composée de quatre tomes colorés et gourmands, qui ont été écrit par quatre auteures différents et qui met en scène des romances adolescentes avec des titres qui donnent vraiment envie et surtout très soif. J’avais commencé la série avec Cannelle et café frappé de Stacia Deutsch, que j’avais beaucoup aimé. Cette fois-ci, j’ai enchainé les trois autres tomes de la saga durant mon hospitalisation. Les Crush ont été des lectures idéales pour moi, j’avais besoin d’histoires sans prise de tête et j’ai été servie. Pour cette deuxième lecture, j’ai un peu moins apprécié Crush, Chocolat et menthe poivrée.

Crush, Chocolat et menthe poivrée, c’est l’histoire de Sasha, une jeune collégienne de cinquième et une grande passionnée de danse. Elle rêve d’intégrer le programme de l’Académie d’été (pour les collégiens), du lycée des Arts du spectacle de New York. Pour cela, elle va se présenter au concours de talent de Noël de son collège, et qui va être présidé par la responsable de cet établissement tant désiré. Pour avoir la chance d’être sélectionnée, Sasha compte se produire sur scène avec ses meilleurs amis, Karly et Kevin. Entre ses répétitions pour le numéro de danse, ses activités caritatives qu’elle aide à l’organisation pour son collège et ses autres activités extra-scolaires, la jeune fille n’a pas une seconde à elle. Cependant, l’adolescente aura aussi d’autres préoccupations en tête, quand ses copines parlent des garçons qui leurs plaisent. Sasha décide aussi de s’y mettre et d’avoir un crush pour son meilleur ami Kevin.

« Parfois, les gens prennent des décisions qui leur sont bénéfiques mais qui semblent préjudiciables. »

Sasha est très volontaire et passionnée. Elle prend tous ses projets très au sérieux, très à cœur, cependant je ne me suis pas attachée à elle. Dans l’ensemble, je ne me suis attachée à aucun personnage de cette histoire, que je trouvais parfois un peu « sur-joué » si je le peux le dire de cette façon. Malgré tout, on suit les aventures de Sasha avec ses copines, ses expérimentations à essayer de prouver si elle plaît aussi à Kevin. C’est attendrissant de lire ça, mais également agaçant car Sasha en fait un peu trop, n’arrive pas à faire le tri dans ses pensées et surtout dans ces sentiments. Au fil des pages et de ses péripéties, elle gagne en évolution, en maturité quand elle comprend enfin qu’il y’a des choses qui ne se contrôlent pas. Les circonstances peuvent changer et il faut savoir lâcher prise !

Je n’ai pas adhéré à la plume de Laney Nielson, que j’ai trouvé un peu enfantin et exagéré. Mais ça reste un roman jeunesse assez courte, qui se lit vraiment très vite grâce à une histoire sans surprise, et sans prise de tête, ainsi on passe quand même un bon moment cocooning tant la lecture est facilement entraînante. Ainsi nous avons une histoire feel good centré sur les préoccupations des collégiens qui rentrent en plein adolescence. On parle des premiers coups de cœurs et amourettes de collège. Durant cette période où beaucoup de choses se bousculent et changent, il y’a des moments de doutes et de déceptions, on ne peut pas tout contrôler, il faut s’avoir s’adapter, pour pouvoir mieux évoluer. Tout cela est abordé avec simplicité, accompagné de beaux messages d’amitié, d’amour, d’entraide,et nous transporte avec talent vers le roman d’apprentissage.

Même si j’ai été moins emballée par l’histoire de Crush, Chocolat et menthe poivrée, par rapport au précédent Crush que j’ai lu, Laney Nielson nous offre quand même un petit roman d’adolescent fell good avec de jolis messages positifs. Cette lecture divertissante m’a vraiment fait du bien, et nous offre un roman d’amitié et d’amour, aussi savoureux qu’une boisson au chocolat menthe poivrée !

Merci encore aux éditions Fleurus pour cette lecture !

« J’oubliai les réflexions de maman et me réfugiai dans mon havre de paix où tout n’était que musique et mouvement. »

2 réflexions sur “Crush, Chocolat et menthe poivrée de Laney Nielson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s