Books

Batman, Nightwalker de Marie Lu (DC ICONS)

designTitre : Batman, Nightwalker
Auteur : 
Marie Lu
Editeur : 
Bayard Jeunesse / Page Turners

Résumé

Bruce Wayne vient d’avoir dix-huit ans. Alors qu’il rentre chez lui après sa somptueuse fête d’anniversaire, il arrête un criminel en fuite, faisant ainsi de l’ombre à la police avec qui il a un accrochage en voiture pendant la course-poursuite. Il est donc condamné à un service d’intérêt général dans l’Arkham Asylum de Gotham City, l’hôpital psychiatrique pour les criminels les plus dangereux de la ville. Bruce rencontre un personnage intrigant : Madeleine, en lien avec le gang Nightwalker qui terrorise Gotham City. Les Nightwalkers ciblent les riches, et le nom de Bruce est le suivant sur leur liste…

Avis

« Quel est l’intérêt d’être milliardaire si on ne peut pas s’amuser un peu ? »

Aujourd’hui, je vais vous livrer mon avis sur Batman : Nightwalker de Marie Lu. C’est le deuxième tome de la série de livres DC ICONS écrite par différent auteurs etse focalisant à chaque fois sur la jeunesse d’un super-héros de l’univers DC Comics différent. Leigh Bardugo a ouvert le bal en 2017 avec Wonder Woman : Warbringer qui a été un petit coup de cœur pour moi et vous pouvez retrouver mon avis ici. La prochaine sortie se portera sur Catwoman : Soulstealer par Sarah J. Maas, et Matt De La Pena fermera la marche avec Superman.

J’ai eu la chance de gagner ce roman grâce au concours organisé par Page Turners Romans sur Instagram et je les remercie encore une fois. Je dois dire que j’ai toujours eu du mal à accrocher à Batman, il n’est pas mon super-héros préféré. Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai toute de suite eu envie de découvrir ce livre à l’annonce de sa sortie en France. C’est peut-être le fait qu’il se concentre sur la jeunesse de Bruce Wayne, je me suis dit que cela aller me permettre de mieux comprendre le personnage. Au final, j’ai passé un bon moment de lecture au côté de notre duo Bruce et Alfred.

« Tu as le cœur bien lourd pour quelqu’un qui possède tout… »

On suit le jeune Bruce Wayne qui célèbre ses 18 ans, milliardaire et désormais à la tête du grand groupe Wayne Tech. Il est sous la tutelle d’Alfred son majordome et va bientôt devenir un jeune diplômé au côté de ses amis Diane et Harvey. Depuis le meurtre brutal de ses parents, qui ne cesse de le hanter, Bruce est avide de justice, d’autant plus qu’une menace pèse sur la ville de Gotham City et plus particulièrement sur les plus riches habitants de la ville. Un soir, il va tenter d’intervenir sur une scène de crime et de pourchasser un Nightwalker, un membre du gang qui terrorise la ville, attaque et piège les riches. Il écope ainsi de travaux d’intérêt général à effectuer à l’asile d’Arkham et pour lui passer l’envi de recommencer, le jeune homme se retrouve au sous-sol de la célèbre prison-asile Arkham, là où les criminels les plus dangereux sont enfermés. C’est là qu’il fait la rencontre de Madeleine, une troublante jeune fille qui aurait un lien avec les Nigthwalkers.Entre soif de justice, désir de comprendre et sentiments naissants, Bruce va faire ses premiers véritables pas de justicier. 

J’ai apprécié découvrir Bruce en dehors de son rôle de Batman. Ici c’est juste un adolescent qui essaye de trouver sa place dans ce monde brute. Il doit gérer beaucoup de choses pour son jeune âge, entre la mort de ses parents qui le tourmente comme au premier jour, les responsabilités en tant qu’héritier de Wayne Tech, et les paparazzis qui le pourchassent. On découvre ainsi un jeune homme intelligent qui doute, qui a des faiblesses, des démons et qui a soif de justice, d’égalité et de sécurité pour Gotham City. Heureusement qu’il est bien entouré au quotidien, avec ses amis, son tuteur et Lucius Fox son mentor dans l’entreprise. Contrairement à Batman qui est très sombre, Bruce version Marie Lu est plus maladroit, un peu naïf des fois et touchant.

« La peur éclaircit l’esprit. La panique l’embrume. »

J’ai particulièrement aimé la relation entre Bruce et Alfred, ils ont une relation très forte, on ressent vraiment l’affection qu’ils se portent, teinté d’échanges pleins d’humours. J’ai aussi aimé le personnage de Madeleine, qui est jeune femme très mystérieuse qui fascine beaucoup Bruce mais aussi le lecteur. C’est le genre de personnage super complexe qu’on adore, dont on veut toujours en savoir plus, et dès qu’on a l’impression de le comprendre enfin et ben on apprend quelque chose qui remet tout en question et nous fruste par la même occasion. J’ai apprécié la relation qu’elle tisse avec Bruce, chargée d’ambiguïté et on se demande à quel moment ça basculera d’un côté ou de l’autre.

L’intrigue de l’histoire est bien menée sur un fond proche d’une enquête policièreavec Bruce comme enquêteur qui cherche à faire tomber le gang des Nightwalkers. Je regrette juste le manque de rythmes et d’actions dans le récit.C’était un peu banal et même si j’ai passé un bon moment de lecture, je n’ai pas non plus été transportée. Après avoir été enthousiasmée par l’intrique de Wonder Woman, je m’attendais à plus de celle de Batman. Mais je trouve que Marie Lu est restée sur du classique et c’est dommage.
La plume de l’auteure est fluide et agréable à lire, ce qui permet une lecture rapide et sans prise de tête. J’ai bien aimé ses descriptions faites sur la sombre ville de Gotham.

Au final, Batman : Nightwalker est une jolie introduction à l’univers du célèbre justicier. Nous découvrons Gotham City et ses injustices et pénétrons dans la vie du jeune Bruce Wayne. J’ai passé un agréable moment de lecture, même s’il m’a manqué plus de rythmes et d’actions pour être transportée par l’intrigue.

« J’étais peut-être trop jeune pour sauver mes parents, mais maintenant, je peux rendre justice. Je peux empêcher que d’autres meurent si les Nightwalkers frappent de nouveau. Je ne les laisserai pas m’ajouter à leur liste de victimes. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s