Books

Initiée de Laëtitia Danae

img_1194Titre : Initiée
Auteur : Laëtitia Danae
Editeur : Snag Fiction

Résumé

« Un jour, on m’a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d’être une initiée ».

Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, rongé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d’un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d’antan.
Une aventure extraordinaire à la rencontre d’une jeune fille au destin singulier, qui devra partir en quête de sa véritable nature.

Avis 

« Mon nom c’est mon identité, vous comprenez ? En me renommant, vous faites comme si Lilith n’avait jamais existé. Et ça, je ne veux pas ! »

Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur le roman Initiée de Laetitia Danae, premier tome de la trilogie Lune Pourpre qui est sorti au mois de juin. Je tiens d’abord à remercier sincèrement Snag Fiction de m’avoir gentiment envoyé ce roman et m’avoir ainsi permis de découvrir la plume et l’univers incroyable de cette jeune auteure. J’avais très envie de lire ce roman fantasy car la magnifique couverture et le résumé m’ont tout de suite attiré. Je n’ai pas été déçue de ma lecture, au contraire j’ai même adoré. Pour un premier roman, Laetitia Danae fait fort, elle a vraiment du talent. Je trouve aussi que le nouveau label Snag Fiction commence très bien pour leurs premières parutions qui ont été de super lecture pour moi.

Lilith une petite fille de dix ans, orpheline de mère, vit paisiblement avec son père Léon dans le petit village reculé de Mänsamel. Mais contrairement aux apparences, Lilith n’est pas une enfant normale, et présente des dons particuliers. Ce lourd secretpourrait lui coûter la vie, si quelqu’un venait à le découvrir. En effet, le Roi Donovan règne en maitre sur tout le pays d’Hibendrill avec sa caste de Nephel, une espèce magique. Ce souverain cruel hait toute autre forme de magie, et considère toutes les autres races du pays comme des sous-races, qu’il traque sans pitié, les condamnant à une mort certaine. C’est pour cette raison, que Léon décide d’envoyer sa fille dans la cité de Sanshee, surtout quand les choses deviennent trop dangereuses pour elle dans leur village. Dans cette cité vivent d’autres personnes comme Lilith, appelée les Abels, une autre espèce magique.On va donc la suivre dans cette nouvelle vie où elle va devoir apprendre à maitriser ses super aptitudes particulières et faire face au grand destin qui l’attend.

« Tu sais ce que j’aime chez toi ? Tu parviens à voir le meilleur en chacun de nous, même chez les pires personnes. Méfie-toi néanmoins, cette qualité est à double tranchant, tu pourrais en faire les frais. Certains individus sont mauvais, ni plus ni moins. »

Tout au long de notre lecture, nous allons suivre l’initiation de Lilith ainsi que ses aventures. Lilith grandit sous nos yeux au fil des pages, et ce, jusqu’au-delà de sa majorité. J’ai vraiment aimé l’héroïne, elle est vraiment attachante, et n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est aussi douce que forte, avec un tempérament de feu et ne se laisse pas faire afin d’affirmer ses idées. Le poids de son secret, puis la mort de sa mère l’ont fait murir très vite et elle va traverser des épreuves, à l’image d’une quête initiatique, qui vont la révéler en une vraie héroïne au destin incroyable. Elle ne sera pas seule, Lilith est en effet bien entourée par des personnes hautes en couleurs. D’ailleurs, les interactions et les relations qu’elle entretient les uns avec les autres sont un vrai plus à l’histoire.
On a une panoplie de personnages, que j’ai beaucoup apprécié, tout aussi bien travaillé qui sont tous aussi attachants les uns que les autres, même si certains agacent un peu. Tous sont importants avec des vécus, des caractères différents et chacun apporte quelque chose à l’histoire, de l’humour, du dynamisme, de la tension aussi.

« Je ne partage pas les idéologies de mon père et, dans votre cité, je suis considéré comme un indésirable, un homme à abattre. Alors dis-moi, Moira. Où suis-je le bienvenu ? »

Laetitia Danae a su créer un univers de fantasy vraiment incroyable. Cela a dû demander beaucoup de travail de recherches, et c’est très réussi car elle a construit quelque chose de complexe qui attise notre curiosité et nous donne toujours envie de poursuivre notre lecture pour en savoir un peu plus à ce sujet. On est complètement immergé dans son monde riche en détails et super bien développé. Si au départ on croirait lire une histoire d’Héroic Fantasy basique, notamment au fait que j’ai souvent pensé à la saga de l’Héritage de Chritoper Paolini durant ma lecture, on découvre vite par la suite que l’auteure a su innover dans un univers foisonnant qui lui est propre et bien construit. Il y’a de la magie avec des scènes d’actions, de combats super réalistes et bien dosé avec des moments plus légers, romantiques. De plus, ce ne serait pas un roman fantasy sans les créatures magiques, des espèces différents autres que les humains comme les Abels, les Amazones, les Nains, les Thaumaturges, les Cournols, les Nephels et enfin mais pas des moindres les loups du Daïs. Le rôle important de ces loups dans l’intrigue est super intéressant et j’ai vraiment aimé leurs implications et les liens avec les certains personnages.

« Ce n’est pas sa nature qui détermine ce qu’il deviendra, insista pourtant le loup. Il a le droit à sa chance. Tout comme Moira a eu droit à la sienne. »

L’auteure a une écriture aussi travaillée qu’addictive, elle m’a fait passer par une palette d’émotions rien qu’en jonglant parfaitement avec de simples mots. Il est totalement impossible de ne pas succomber au charme de sa plume vive et détaillée qui met en valeur un récit rempli de trouvailles originales et passionnantes. Ses descriptions sont tellement réalistes, avec des paysages tellement fabuleux qu’on s’y croirait nous aussi à Hibendrill. Malgré cela, j’ai trouvé qu’il y’a quelques longueurs surtout dans le premier tiers de livre, mais je pense que c’était nécessaire pour l’auteure afin de poser la base de tout son univers et de l’intrigue principale. Donc même si je voulais que ça avance parfois plus vite, je ne regrette pas non plus, parce que ça permet de bien comprendre la complexité de l’univers, pour pouvoir mieux appréhender la suite et les autres tomes.

Vous l’aurez compris, j’ai été plus que conquise par l’univers incroyable et complet de Laetitia Danae. Je ne me suis pas ennuyée du tout, j’ai été complétement happée par une intrigue surprenante et très bien construite. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture et maintenant je suis impatiente d’avoir la suite. Un premier roman fantasy réussit et j’attends avec impatience de découvrir les autres œuvres de l’auteure.

« Nous nous battons pour l’égalité des races, la chute des frontières, et l’abolition de la peur qui mine les habitants d’Hibendrill. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s