Books

The Hate U Give d’Angie Thomas

img_0844Titre : The Hate U Give
Auteur : Angie Thomas
Editeur : Nathan

Résumé

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.
La haine qu’on donne traduction de l’anglais The Hate U Give. THUG
Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !

Avis 

« Tupac disait que le nom de son groupe « Thug life », la vie de gangsta, ça voulait dire « The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody », la haine qu’on donne aux bébés fout tout le monde en l’air. »

J’ai entendu parler de ce roman l’été dernier, quelques mois après sa parution américaine. Le sujet traité m’a tout de suite interpellé et je désespérais de pouvoir le lire. Vous imaginez donc ma joie, quand les éditions Nathan ont annoncé en début d’année la parution en version française. J’étais excitée et impatiente de pouvoir enfin découvrir cette œuvre. Je l’ai acheté dès sa sortie littéraire et je me suis plongée dedans avec beaucoup d’attente et d’appréhension. Au final, j’ai vraiment adoré ce roman bouleversant qui m’a touchée en plein cœur.

Starr est une jeune fille noire de 16 ans, qui vit dans un quartier difficile dominé par les guerres de gangs, la drogue et la violence. Elle tente malgré tout d’avoir une vie d’adolescente normale notamment grâce à une scolarisation dans une école privé huppé à l’autre bout de la ville avec ses deux frères. Ses parents ont fait ce choix pour leur assurer un vrai avenir, leur éviter d’être coincer dans leur quartier et se faire tuer.
Mais son quotidien est brusquement chamboulé lors d’une soirée qui a mal tournée. Khalil, son ami d’enfance qui voulait juste la raccompagner chez elle, est assassiné sans raison apparente par un policier trop nerveux, lors d’un contrôle sur la route, sous ses yeux pétrifiés de Starr. Choquée et très en colère par l’injustice que représente cette mort, Starr va tenter de se relever de cette épreuve et de rendre justice à son ami en combattant le racisme. L’assassinat de Khalil, va la bouleverser, et elle va mener des combats sur plusieurs fronts, entre son deuil, l’affaire pour comprendre ce qui s’est passé et être entendue, la colère qu’elle ressent et qu’elle doit contenir face à la médiatisation et aux racontars. Elle se pose énormément de questions et se demande surtout s’il faut-il agir pour réclamer une justice pour Khalil et faire entre sa voix ou se taire ?

« Tu peux très bien être courageuse et avoir peur quand même, Star, dit-elle. Être courageuse, ça veut dire ne pas se laisser abattre par sa peur. Et c’est ce que tu fais. »

Starr est une jeune héroïne intelligente, forte et courageuse avec une forte personnalité.J’ai vraiment été très touchée par le personnage et le fait qu’elle essaye de s’intégrer autant dans son lycée de banlieue chic avec ses camarades, que dans son quartier difficile. Je me suis beaucoup retrouvée en elle comme dans le fait qu’elle ait du mal à trouver sa place et à concilier ces deux mondes. C’est une héroïne tiraillée entre sa communauté et son lycée chic, ses désirs et ses envies. Ilfaut que son comportement soit irréprochable pour ne pas donner raison à tous ceux qui pensent que les habitants des quartiers noirs sont violents, trafiquants de drogue ou font partie d’un gang. Mais de l’autre côté elle doit montrer qu’elle n’a pas trahit sa communauté en étant scolarité dans un banlieue protégé. A cela, s’ajoute le sentiment de culpabilité qu’elle éprouve depuis la mort de Khalil.Cette complexité rend le personnage très intéressant, pas parfait mais réaliste et j’ai pris plaisir à la voir évoluer et murir et s’ouvrir tout au long de ma lecture.
J’ai eu un coup de cœur pour la famille de Starr aussi atypique soit-elle, elle est super attachante, pas toujours parfaite mais débordante d’amour et très drôle. Cette famille est toujours soudée, malgré leur histoire compliquée et les épreuves traversées. C’est vraiment beau de voir autant d’affection, et de soutien surtout dans des situations aussi sombres et ça donnent du baume au cœur et nous rappelle que l’amour sera toujours plus fort que la haine qu’on nous donne. Toutes leurs interactions étaient soit complètement hilarantes soient extrêmement poignantes. C’est très intéressant de connaître leur point de vue, et de voir comment ils vivent cette histoire.

The Hate U Give est une lecture vraiment différente et nous expose une actualité malheureusement encore trop présente dans le monde : le racisme. Le sujet est traité avec beaucoup de justesse, de maturité et représente bien ce qui se passe dans certaines villes des États-Unis. Que ce soit le sujet des gangs, drogues ou des meurtres en fonction de la couleur de la peau. Ces dernières années, il y’a de plus en plus de manifestations et d’émeutes pour qu’il ait une vraie justice pour ce genre d’actes.
Ce roman est vraiment bouleversant, prenant et aussi complet que riche. Au-delà de l’intrigue principale, du meurtre de Khalil et de l’enquête qui va en découler, on est plongé dans le quotidien de Starr et de son entourage. On est totalement immergé dans son monde qui m’a personnellement autant subjuguée qu’atterrée.
L’auteure nous dresse un tableau crédible, réaliste de la vraie vie, des gangs, de la violence, des armeset qui reflète les vrais problèmes de la société. A travers cette histoire, elle prend le temps de nous conter les étapes importantes que franchissent ses personnages et leurs évolutions.

« J’ai compris tôt que les gens font des erreurs et que c’est à chacun de décider si ces erreurs sont plus importantes ou non que l’amour qu’on leur porte. »

Angie Thomas a une plume efficace, percutante et très addictive, elle ne passe pas par quatre chemins et dit les choses tels qu’elles sont. Le langage de rue m’a interpellé, dérouté au tout début de ma lecture, je n’ai pas l’habitude de le lire mais l’histoire est tellement prenant que je suis vite passée au-dessus et ça ne pas plus dérangé du tout.  Elle n’a eu aucun mal à me faire rentrer dans son histoire. C’est rythmé, brut, beau et dur. Je tournais les pages sans se rendre compte, tellement j’avais du mal à m’arrêter de lire. Je suis passée par toutes les émotions, entre colère, révolte, espoir et joie… J’ai eu les larmes aux yeux à quelques reprises par des passages durs. La force d’Angie Thomas réside aussi dans la manière de faire passer les choses : pas de côté moralisateur, pas de jugement. Elle expose simplement les faits et véhicule de très beaux messages comme l’envie de se battre contre les injustices, l’appartenance et l’implication à une famille ou à une communauté, l’espoir en la vie et l’avenir, et le fait que chaque voix compte.

The Hate U Give a été une lecture aussi percutante que bouleversante, qui fait réfléchir et aborde des thèmes importants. C’est un roman qu’il faut absolument découvrir et qui parlera à tout le monde, jeunes comme adultes. Angie Thomas nous offre un roman intelligent, fort et engagé, qui résonne en nous bien longtemps après notre lecture. C’est un vrai coup de cœur que je recommande à tous !

« Même quand on a tout fait comme il faut, il arrive parfois que les choses tournent mal. Mais il faut persister, c’est ça la clé. »

Publicités

4 commentaires sur “The Hate U Give d’Angie Thomas

    1. Oui fonce pour l’acheter ! Ce roman est top sans parler du sujet traité … C’est vraiment un livre à lire ! Je suis contente que mon avis t’est donnée envie de le lire. J’espère que tu passeras un bon moment de lecture quand tu le liras.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s