Books

L’Elue de Kiera Cass

B519761D-AFDE-4F4B-BBA8-9D3632ACC592Titre : L’Elue – La Sélection Livre III
Auteur : Kiera Cass
Editeur : Robert Laffont / Collection R

Vous devez absolument lire le premier et deuxième tome de la saga avant de parcourir cet article. Vous pouvez d’ailleurs retrouvé mon avis sur La Sélection ici et sur l’Elite ici.

 

Résumé

UNE SEULE CANDIDATE SERA COURONNÉE

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli.
De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.
Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.
America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palais, l’heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu’une…

Avis

 

« Ce n’est pas l’opinion qu’on a de soi qui compte ; ce qui compte, ce sont nos actions. Toi, plus que les autres, tu penses à ce qui est juste avant de penser au bénéfice que tu peux en tirer. Maxon a des candidates formidables autour de lui, mais elles ne vont pas s’investir personnellement pour aider le peuple d’Illea. Toi, si. »

Cela faisait un moment que je n’avais pas été autant captivée par une saga dystopique et je dois dire que ça fait du bien. Je viens de finir le dernier tome de la trilogie sur America mais pas le dernier de la saga (ouf !). Donc pour le moment, c’est mon préféré ! Comme avec les tomes précédents, dès les premiers chapitres de L’Elue, j’ai été complètement prise dans l’intrigue, je suis toujours autant attachée aux personnages, à leur relation, à leur complicité. Ce livre gagne en maturité et cela se ressent aussi aux niveaux des personnages.

Le processus de la Sélection arrive à sa fin. Elles ne sont plus que quatre en lice dans la compétition. Malgré la pression qui se fait de plus en plus ressentir, et les objectives de chacune, nos candidates deviennent plus proches, plus matures. De manière général, les personnages ont une évolution très intéressante dans ce tome. J’ai vraiment aimé cet aspect de la compétition, notamment avec Céleste qui s’est révélée dans ce tome, elle m’a vraiment étonnée et un peu touchée je dois dire. Les personnages secondaires prennent un petit peu plus de place dans l’intrigue.

A la fin de L’Elite, on avait laissé America qui restait in extremis dans la compétition. En plus de devoir se battre pour avoir Maxon, elle va devoir aussi se battre contre le Roi qui fera tout pour qu’elle quitte le palais. On retrouve donc une America plus forte et déterminée au niveau de ses sentiments et de ses convictions, qu’elle ne l’était dans L’Elite. Elle n’est plus aussi girouette quand dans le deuxième tome, mais manque clairement de confiance en elle et garde des doutes de ce que pourrait ressentir le Prince Maxon à son égard mais surtout à l’égard des autres jeunes filles. Car même s’il continu de lui montrer son affection, le fait qu’il ne clôture pas la compétition, ne l’aide pas à calmer ses incertitudes. Du coup, elle retarde la discussion qu’elle devrait avoir avec Aspen pour clarifier la situation.

« America, mon amour, vous êtes le rayon de soleil qui transperce le feuillage. Vous êtes l’éclat de rire qui chasse la tristesse. Une brise fraîche un jour de canicule. La clarté au milieu de la confusion. Mon monde tourne autour de vous et vous êtes tout ce qui le rend vivable. Sans vous, je dépérirais.
Je vous aime, America. »

J’ai encore plus apprécié l’héroïne, elle a fait un sacré chemin depuis les débuts de la compétition. Elle a un tempérament de feu et ne se laisse pas faire afin d’affirmer ses idées. America mène une lutte de tous les instants pour préserver ces convictions, celle qu’elle est au fond d’elle-même, quelqu’un de droit, qui se soucie des autres, du peuple, même si c’est au détriment d’elle-même. Malgré son caractère de chien, elle a un grand cœur, et on ne peut que s’attacher à elle.

Maxon est toujours égal à lui-même, il a ses qualités et ses défauts. Ça rend le personnage plus réaliste. Il peut être aussi borné qu’America, dans ces moments de doutes. J’ai eu l’impression qu’ils avaient les mêmes insécurités tous les deux et j’avais envie de les taper et de leurs dire de se parler. Parce que c’est ce qui leur faisait défaut justement, ils avaient du mal à se parler à cœur ouvert, à dire les choses clairement, donc chacun avançait avec ses doutes dans un coin de leur tête.
De son côté, Aspen est moins présent sentimentalement. Il s’implique toujours autant en tant que soldat et peut être aussi en tant qu’ami, mais on a l’impression qu’il se détache de plus en plus d’America et de leur relation compliquée. Bien sûr, j’étais super contente de cette avancé !

Dans le même temps, l’univers dystopique est beaucoup plus approfondi. Kiera Cass se fait un plaisir à nous dépeindre l’histoire du fondement d’Illea jusqu’à aujourd’hui, ainsi que des différentes castes et de son oppression. On comprend également que la Sélection joue un rôle important dans l’intrigue politico-social du pays. Nous découvrons peu à peu que les choses bougent sur Illéa et certains protagonistes ont leur rôle à jouer dedans. La tentions est palpable durant tout le livre, les Rebelles se rapprochent de leur but et n’hésite pas à mettre leurs menaces à exécution. On en apprend encore plus sur eux, leurs motivations et leurs attentes. Contrairement aux précédents tomes, on n’est plus seulement axé sur la Sélection, on est aussi au cœur d’une bataille bien plus importante pour le peuple d’Illea qui déterminera de l’avenir de ce pays.
Le seul petit bémol que j’ai remarqué et qui m’a manqué dans ce livre, c’est les zones d’ombres au sujet du père d’America. J’aurais aimé en savoir un peu plus. De même, au sujet du Roi et des manigances politiques.

« Brise-moi le cœur, murmure-t-il. Brise-le cent fois si ça te chante. De toute façon il a toujours été à toi. »

Avec une écriture simple et légère qui va à l’essentiel, Kiera Cass m’a une nouvelle fois conquise, j’ai pris un énorme plaisir à lire ce tome. J’ai été emportée par l’intrigue et la tension qui régnait tout au long du roman. Les évènements s’enchainent, à la fois nombreux et rapides, avec des retournements de situation et des surprises qui m’ont laissé parfois abasourdit. Ainsi, on se retrouve rapidement devant une fin inattendue sans s’en rendre compte. Kiera Cass a réussi à clôturer l’histoire d’America qui était prévisible mais de manière surprenante et c’est ce qui fait son talent.

En conclusion, je suis contente de m’être décider à lire cette dystopie, avec un univers et des personnages attachants. La plume de l’auteure rend le tout accessible et addictif avec un rythme de lecture qui ne décroit pas tout au long de l’histoire.
Je vais pas attendre un peu avant de reprendre la saga avec les deux derniers tomes, car je pense que le rythme va changer, n’étant pas la même histoire, ni la même intrigue. Je veux me détacher un peu d’America pour ne pas être déçu par la suite !

« Il m’a fallu du temps pour le comprendre, beaucoup de temps, mais la certitude me frappe à la façon d’un éclair.
J’aime Maxon. Pour la première fois, je le sens au plus profond de mon cœur. Et je l’accepte, tout naturellement.
Je l’aime.
Je ne peux pas mettre le doigt sur ce qui me rend si certaine de mes sentiments mais je le sais, aussi sûrement que je sais comment je m’appelle, de quelle couleur est le ciel, combien font deux plus deux. »

Publicités

Un commentaire sur “L’Elue de Kiera Cass

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s