Books

La rencontre du dernier espoir de Kelley York

23335888_10214771143896443_446258660_o

Titre : La rencontre du dernier espoir
Auteur : Kelley York
Edition : Pocket Jeunesse

 

 

Résumé

Durant dix-huit ans, Vincent n’a cessé d’être trimballé de foyer en foyer. Quand Maggie le recueille, il pense avoir enfin trouvé son refuge. Mais il se trompe, une fois de plus. Brisé, Vince consulte Suicide Watch, un forum destiné à ceux qui songent à la mort. Il y rencontre Casper, tentée d’abandonner son combat contre le cancer, et le très discret Adam, qui se croit insignifiant. Vince va devoir faire un choix : vivre et affronter ses sentiments ou mourir sans savoir s’il aurait pu, un jour, goûter au bonheur.

 

Avis 

 

« La mort ne devrait pas être triste. Bien sûr, elle l’est, ou peut l’être. Mais pas toujours. C’est triste quand des gens meurent de façon inattendue et qu’ils ne le voulaient pas. Je crois que ça ne l’est plus quand nous sommes capables de prendre les choses en main et de décider. »

Après avoir dévoré Le Piège de l’innocence de la même auteure, je voulais voir comment je réagirais en lisant La rencontre du dernier espoir par rapport au thème abordé dans ce roman. En effet, des thèmes graves sont abordés comme le suicide, la maladie, la dépression et j’avais peur que cela soit trop lugubre ou que cela manque de profondeur. Au contraire, l’auteure réussie à exprimer ces sujets et ces émotions avec justesse, réalisme et retenue.

Vincent n’a jamais eu une vie agréable, il a été abandonné très tôt par ses parents, balloté de foyer en foyer où personne ne voulait de lui. Après avoir enfin trouvé un rythme de vie normale dans une famille d’accueil, le quotidien de Vince, va être brutalement chamboulé alors qu’il vient juste d’être diplômé du baccalauréat. Terrorisé, au bord du gouffre, Vincent consulte un site internet assez particulier, Suicide Watch. C’est un forum destiné à réunir ceux qui souffre d’une manière ou d’une autre, et qui veulent mettre fin à leur vie pour ne plus souffrir. Grâce à cela, il rencontre Casper et Adam.

On apprend à connaître le narrateur, à comprendre sa manière de penser. Il a vécu tellement de rejets dans sa vie, il ne sait plus qui il est et comment avancer dans la vie. Vincent est très renfermé, hypersensible, et parfois dépressif. Il est très attachant comme personnage, on a juste envie de le prendre dans nos bras et de le protégé de la cruauté du monde. Il partage avec Adam son gout pour la musique.

Adam est très timide, il a l’impression d’être insignifiant, de ne compter pour personne. Contrairement aux garçons, Caitlin alias Casper est une jeune fille pétillante, pleine d’humour et d’empathie pour ses proches.

L’amitié qui va lier tous les trois est vraiment touchant, car c’est une sorte de nouvel espoir pour eux. Un véritable lien va les unir et peu à peu ils vont reprendre confiance en la vie. Maintenant, que Vincent a enfin trouvé des gens qui comptent pour lui et pour qui il a son importance, va-t-il renoncer à la vie ?

A travers une belle histoire, l’auteure prend le temps de nous conter les étapes importantes que franchisent ses personnages. On retrouve le style d’écriture simple et légère de Kelley York. La fin est bien menée vers une ouverture engageante, encourageante et pleine d’espoir. Ce fut une bonne lecture, mais qui ne sera pas un coup de cœur. Il me manquait quelque chose au début de ma lecture, j’étais détachée, et j’aurais voulu être plus bouleversée. Cela n’empêche pas que par la suite j’ai apprécié lire ce roman que je recommande.

Je voudrais ajouter quelques mots qui concernent le petit plus de l’auteure et ses œuvres et qui font que je vais continuer à la lire avec plaisir.

Grâce à sa plume, Kelly York transmet de forts messages tels que le harcèlement, l’intolérance, la dépression, le manque de confiance en soi et la cruauté de la vie. Elle a un don pour décrire le mal-être d’adolescents meurtris qui traversent des difficultés. C’est ce que j’apprécie énormément chez cette auteure et dans ses œuvres. Elle a l’art de nous émouvoir en choisissant des personnages attendrissants pour nous plonger complétement dans leurs têtes et vivres avec eux leurs quotidiens et leurs combats. Cela a été le cas pour Vince et également Vic dans Le Piège de l’innocence. Je n’ai malheureusement pas encore lu Sous la même étoile pour pouvoir comparer, mais cela ne s’aurait tardé. Je recommande vraiment cette auteure !

« L’idée de ne plus être un enfant me terrifie. Je suis un adulte, et j’ai été jeté hors du monde des enfants, pour entrer dans celui des hommes et des femmes, où je suis censé me comporter en adulte, alors que je n’ai jamais appris à fonctionner normalement quand j’étais enfant. Mais je me dois d’essayer. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s