Books

The Revolution of Ivy de Amy Engel

Titre : The Revolution of Ivy
Auteur : Amy Engel
Edition : Lumen

 

Résumé :

J’ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L’homme que j’aime.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie…ou mener, purement et simplement, la révolution ?

Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy, The Revolution of Ivy clôt une saga dystopique où une série de trahisons et de complots meurtriers se met en travers du chemin d’un duo à l’achylie saisissante. Découvrez le destin d’Ivy, assassin devenue survivante !

 

Avis : 

J’ai tout de suite enchainé la suite de cette duologie malgré mon sentiment mitigé à la fin de The book of Ivy. Les premiers pages semblaient prometteurs : on retrouve une Ivy expulsée, condamnée à l’exil mais forte et déterminée à survivre dans ce nouvel univers. On la découvre, moins naïve et influençable, moins innocente et crédule aussi.

Mais le dicton comme quoi « les vieilles habitudes ont la vie dure » s’applique aussi dans ce roman. Elle m’a encore agacé avec son égoïsme, sa lâcheté et ses mensonges. Elle mène toujours ses combats psychologiques personnels et intérieurs mais qui font du mal à Bishop. Je trouve qu’elle le traite mal alors qu’il fait tout pour elle. Donc j’ai toujours du mal avec Ivy alors que j’aime beaucoup Bishop égal à lui-même compréhensible et bienveillant.

L’intrigue est toujours linéaire même si on ne s’ennuie pas. La plume d’Amy Engel est toujours aussi fluide et agréable à lire. L’auteur prend son temps pour décrire la vie de l’héroïne à l’extérieur de la barrière. On rencontre de nouveaux personnages super attachants qui deviendront important pour l’histoire et nos héros. On retrouve aussi les anciens personnages qui ont également une importance dans l’intrigue du livre.

Comme toujours, l’histoire d’amour prend une place aussi importante que dans le premier tome. L’action ne se passe que dans les derniers chapitres et les évènements finaux sont logiques et inévitables.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié ce dernier tome ça reste une lecture divertissante, mais cette duologie ne fera pas partie de mes coups de cœurs. Je regrette toujours le manque de profondeurs par rapport à l’univers qu’a créé l’auteur, d’actions et de rebondissements. Je pense que j’attendais beaucoup de cette saga.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s